Tags

Related Posts

Share This

Des élèves parlent…

Le confinement a été plus ou moins bien vécu par les élèves. Voici quelques-une de leurs réflexions sur cette période si particulière.

“Ce qui aura été positif pendant ce temps de confinement, c’est que j’ai pu prendre une « pause »sur ma vie et sa routine. Pendant ces temps-ci j’ai pu me re-concentrer sur moi-même. J’ai pu passer plus de temps avec ma famille que d’habitude vu que tout le monde doit rester à la maison. On a pu plus discuter …”

“Au début c’était compliqué de prendre un rythme avec les devoirs. Cette façon de travailler (à distance) demande de l’habitude!”

“C’était une expérience très étrange car nous devions rester plus de un mois et demi sans sortir de la maison, au début tout allait bien. Mais au bout d’un moment l’ennui a pris le dessus; en plus de cela ma mère a été infectée par le Coronavirus donc c’était encore plus triste.”

“Les éléments négatifs étaient qu’après un moment, je commençais à m’ennuyer et je voulais faire du foot avec mes amis comme avant.”

“Les premiers jours, j’ai commencé par ranger ma chambre, trier mes habits, faire le ménage, peindre quelques endroits car mon chat avait griffé sur mon mur et la peinture n’a pas tenu. Ensuite, j’ai commencé à faire des pâtisseries. Comme des gâteaux, des cookies, des cakes, des tiramisus. Chaque jour, je faisais des gâteaux …”

“Pendant le confinement, j’avais un rituel de me lever toujours à la même heure sauf le week-end, pour faire mes devoirs et par la suite jouer au jeux vidéo. Je me sentais un peu oppressé car je n’ai pas l’habitude de rester autant de temps chez moi.”

“J’ai eu du mal à m’habituer au fait d’être loin de mes amis, de mes proches et de rester chez moi plus d’un mois mais j’ai compris qu’il fallait agir avec intelligence et respecter les consignes afin d’éviter la propagation du virus.”

“Je retiendrai de ce confinement que c’était une expérience horrible à vivre et que maintenant je comprends la réaction de certaines personnes enfermées…”

“Il est vrai que le fait de ne pas voir ses amis, ne pas pouvoir faire des sorties comme avant manque énormément mais nous faisons des appels vidéo pour pouvoir quand même nous voir.”

“Je l’ai moyennement vécu car c’est difficile de rester chez soi pendant 8 semaines sans pouvoir sortir. Au début ça faisait bizarre car avant je sortais toujours dehors, soit pour aller à l’école ou soit voir mes amis, mais je me suis habituée un peu avec le temps, même si c’était pas facile.”

“Ce qui est positif c’est qu’on a le temps pour nous, on peut faire plein de choses que l’on voulait essayer mais que, à cause de l’école ou du travail, on ne pouvait pas faire. Le point négatif c’est que quand on est seul on pense à beaucoup de choses et parfois ce n’est pas très joyeux, le manque de vie sociale est aussi négatif.”